English

Vaudreuil-Dorion has chosen to offer a pdf version of a few general-interest publications.

Environmental policy

The City of Vaudreuil-Dorion is beginning a process of public consultations to find out more about its population’s priorities in an effort to draw up an environmental policy.  

Survey

Understanding your priorities when it comes to the environment enables us to set out the guidelines and objectives of our future environmental policy. As such, you are invited to complete this short survey before April 1, 2017.

Evening consultation meeting

An evening consultation meeting in the form of facilitator-guided round-table discussions will take place at Centre Multisports on April 25 from 7:00 to 9:00 p.m. All Vaudreuil-Dorion residents are welcome to attend!

In order to establish the number of facilitators and the material required for the meeting, we ask that you register by contacting the Environment Division by phone at 450 455-3371, Option 1 or by email at environnement@ville.vaudreuil-dorion.qc.ca.

Submitting briefs

Organizations and citizens who wish to share their challenges and priorities with relation to the environment are also invited to submit a brief by email at environnement@ville.vaudreuil-dorion.qc.ca. before April 28, 2017.

French status

Vaudreuil-Dorion is a unilingually French city, a status that was determined by the Government of Québec.

In order for a municipality to offer services in both official languages, half of its population must be residents whose mother tongue is English, which is not currently the case for Vaudreuil-Dorion.

Because of this status, the Charter of the French language requires that only French be used in posting, writing and publishing documents, except where health or public safety also requires the use of another language.

Animaux

Les résidents de Vaudreuil-Dorion sont autorisés à garder un maximum de deux chats et deux chiens par domicile. Le propriétaire doit détenir une licence pour chaque animal domestique, valide pour sa durée de vie, disponible à l’hôtel de ville ou lors du passage du contrôleur animalier.

Licence

En vertu du Règlement no 1510, la licence est obligatoire pour tous les chats et les chiens. Le prix de la licence est de 15 $. Les frais de 5 $ pour le remplacement du médaillon perdu sont toujours en vigueur. Cette licence est disponible à l’hôtel de ville ou lors de la visite du contrôleur.

Errance

Lorsqu’un chien ou un chat se trouve à l’extérieur de l’unité d’occupation de son gardien ou ses dépendances, l’animal doit être tenu en laisse dont la longueur ne peut excéder deux mètres ou retenu au moyen d’un dispositif (attache, clôture, etc.) l’empêchant de sortir de ce terrain.

Contrôleur animalier

Le contrôleur animalier a pour mandat de capturer les chiens et les chats errants. Il récupère également les animaux blessés ou morts dans des lieux publics ou sur les voies de circulation.

Un citoyen aux prises avec des animaux sauvages sur son terrain peut emprunter une cage au Service des travaux publics, moyennant un dépôt de 25 $. Une fois l'animal capturé, il peut communiquer avec le contrôleur animalier pour qu'il vienne chercher l'animal. Des frais sont associés à ce service.

Pour joindre le contrôleur animalier, composez le 450 455-3371, poste 2599.

Excréments

Il est important que le gardien d'un chien soit muni, en tout temps, des instruments lui permettant d’enlever et de disposer des défécations du chien d’une manière hygiénique, que ce soit sur la propriété publique ou sur la propriété privée. La présence d’un chien dans un parc, un terrain de jeux ou une place publique de la municipalité est prohibée.

Aires d’exercices canins

Il est interdit à toute personne de promener son chien dans les parcs de la ville. Quatre aires d’exercices canins sont mises à la disposition des citoyens sur la rue Marier (coin des Merisiers), sur la rue du Ruisselet, sur la rue Lorne-Worseley et à l'angle de la montée Cadieux et de l'avenue Saint-Charles. Il est fortement recommandé de s’assurer que l’animal possède une couverture vaccinale maximale à jour et qu’il est correctement protégé contre les parasites internes et externes transmissibles.

Code de conduite dans l’aire d’exercices canins (AEC) :

  • Les enfants de moins de 12 ans doivent être accompagnés d'un adulte à l'intérieur de l'AEC. 
  • L'AEC est accessible tous les jours de 7 h à 23 h. 
  • Le maître doit être dans l'AEC en même temps que son chien et le surveiller tout au long de sa présence dans les lieux. Il doit le tenir en laisse tant et aussi longtemps que celui-ci n'est pas à l'intérieur de l'AEC. À l'extérieur de l'AEC, le chien doit être tenu au moyen d'une laisse de deux mètres au plus.
  • Le maître d'un chien doit ramasser toutes les matières fécales (ou excréments) de son chien et les jeter d'une manière hygiénique dans les poubelles prévues à cet effet. Cette règle s'applique à l'intérieur et à l'extérieur de l'AEC. Cependant, cette règle ne s'applique pas aux non-voyants.
  • Il est interdit pour un maître d'avoir plus de deux chiens sous sa responsabilité dans l'AEC tout comme aucun autre animal ne peut avoir accès au site.
  • Le maître doit être en mesure de maîtriser son chien en tout temps.
  • La consommation de nourriture est interdite dans l'AEC. Nourrir un chien à l'intérieur de l'aire d'exercice est aussi interdit.
  • Un chien ne doit pas aboyer, hurler ou gémir de façon à troubler la paix. Le maître doit utiliser les moyens nécessaires pour empêcher son chien de troubler la quiétude du voisinage. Au besoin, il devra utiliser une muselière.
  • Les chiens fréquentant l'AEC doivent être vaccinés et ne pas être porteurs de maladies afin de ne présenter aucun risque pour les autres chiens.
  • Les chiens dangereux, agressifs, d'attaque ou de protection sont interdits dans l'AEC.
  • Les chiens en rut (en chaleur) sont interdits dans l'AEC.
  • Les chiens doivent porter une licence en vigueur.

Poules

Un projet-pilote permet la garde de poules, selon des conditions très strictes fixées afin d’assurer le bien-être des animaux et le respect du voisinage. Le nombre maximal de poules varie en fonction de la superficie du terrain : deux poules pour les lots d’une superficie de moins de 400 m2 et cinq, pour les lots de plus de 400 m2. Les coqs ne sont pas acceptés.

L’implantation d’un poulailler nécessite un permis de la Ville, disponible auprès de la Division permis et inspections au coût de 20 $. Le poulailler doit être pourvu de ventilation, d’isolation et d’une source de chaleur si les poules sont gardées entre le 1er novembre et le 15 avril. Sa superficie ne doit pas dépasser 10 m2, tout comme l’enclos grillagé adjacent, et doit également se trouver à une distance minimale de 2 m de toute ligne de lot.

Les poules domestiques doivent demeurer à l’intérieur du poulailler entre 22 h et 6 h. La propreté des installations est primordiale : les odeurs ne doivent pas être perceptibles à l’extérieur du poulailler. Enfin, la vente d’œufs ou de tout autre produit dérivé des poules n’est pas autorisée et aucune enseigne à cet effet ne sera tolérée.

Animaux sauvages

La Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune interdit de tuer ou de capturer un animal sauvage sans avoir au préalable tenté de lui faire peur ou de l'empêcher de causer des dégâts.

Mesures de prévention pour éviter la visite d’animaux sauvages

  • Chapeauter les cheminées.
  • Éliminer les vers blancs (larves de hannetons européens) de la pelouse.
  • Empêcher l'accès aux ordures ménagères en les plaçant dans des poubelles hermétiques en métal.
  • Éviter de nourrir les animaux domestiques à l'extérieur.
  • Installer des languettes de vinyle conçues pour les clôtures à mailles losangées sur le tronc des arbres fruitiers pour empêcher les animaux d’y grimper.
  • Installer un filet au dessus de l'arbre si l'animal l'atteint en grimpant par un arbre voisin ou une clôture.
  • Tailler les branches qui donnent accès à une toiture.

Si vous constatez des dommages causés par un animal sauvage sur votre terrain, il est important d’identifier l’animal afin de prendre les moyens adéquats pour l’éloigner. Pour connaître les habitudes de vie de l’animal et choisir les solutions appropriées, consulter la section Animaux importuns du site du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.