Arrosage

Le Règlement sur la protection de la ressource en eau est en vigueur toute l'année. Il s'applique à toutes les propriétés desservies par le réseau d'aqueduc de la Ville de Vaudreuil-Dorion.

Un permis est requis pour l’arrosage d'une nouvelle végétation, l'installation ou la réparation d’une piscine, l'utilisation d'eau potable afin de traiter son terrain contre les parasites ou les insectes, le lavage pour l’application d’un enduit protecteur, le lavage de certains bâtiments et la tenue d’un lave-o-thon.

Permis d'arrosage d'une nouvelle végétation : Il est suggéré de faire sa demande un minimum de trois jours à l’avance. Le tarif d’un permis est de 20 $. Aucun permis n’est valide entre le 1er juillet et le 31 août. Le nombre de permis est limité à 150 en simultané. Pour tous les terrains gazonnés, un seul boyau peut être utilisé à la fois.

 

Arrosage d'une végétation existante sans permis

L’arrosage est permis certaines journées, à des heures bien précises.

Adresses paires

Pelouse
  • Arrosage manuel ou mécanique : lundi et jeudi, de 20 h à 22 h
  • Arrosage automatique : lundi et jeudi, de 2 h à 4 h
Aménagement paysager
  • Arrosage manuel : autorisé en tout temps 
  • Arrosage mécanique : lundi et jeudi, de 20 h à 22 h
  • Arrosage automatique : lundi et jeudi, de 2 h à 4 h

Adresses impaires

Pelouse
  • Arrosage manuel ou mécanique : mardi et vendredi, de 20 h à 22 h

  • Arrosage automatique : mardi et vendredi, de 2 h à 4 h 

     

Aménagement paysager
  • Arrosage manuel : autorisé en tout temps
  • Arrosage mécanique : mardi et vendredi, de 20 h à 22 h
  • Arrosage automatique : mardi et vendredi, de 2 h à 4 h

Bâtiments institutionnels, commerciaux et industriels (ICI) et à usage mixte (adresses paires et impaires)

Pelouse 
  • Arrosage manuel ou mécanique : mercredi, de 20 h à 22 h
  • Arrosage automatique : mercredi, de 2 h à 4 h
Aménagement paysager
  • Arrosage manuel : autorisé en tout temps
  • Arrosage mécanique : mercredi, de 20 h à 22 h
  • Arrosage automatique : mercredi, de 2 h à 4 h

 

Arrosage d'une nouvelle végétation avec permis

Les heures autorisées pour l'utilisation de l'eau potable seront inscrites au permis.
Aucun permis d'utilisation extérieure de l'eau potable ne sera valide entre le 1er juillet et le 31 août. 

L’arrosage d’une nouvelle végétation est autorisé chaque jour, selon la durée du permis, disponible gratuitement à la Division permis et inspections ou en ligne. Le tarif d’un permis est de 20 $ Le nombre de permis est limité à 150 en simultané. Pour tous les terrains gazonnés, un seul boyau peut être utilisé à la fois.

Ensemencement et hydroensemencement (permis de 21 jours)

  • Arrosage manuel, mécanique ou automatique : 19 h à 21 h et 5 h à 6 h

Tourbe (permis de 14 jours)

  • Arrosage manuel ou mécanique : 20 h à 23 h
  • Arrosage automatique : 2 h à 5 h

Aménagement paysager (permis de 14 jours)

  • Arrosage manuel : Autorisé en tout temps sauf en cas d'interdiction d'arrosage ou de gaspillage et d'usage excessif
  • Arrosage mécanique : 20 h à 23 h
  • Arrosage automatique : 2 h à 5 h

Arrosage abusif

Il est formellement interdit de gaspiller l'eau potable pour :

  • faire fondre de la neige ou de la glace;
  • laisser couler ou ruisseler l’eau potable (à l’exception des propriétés ayant reçu un avis de la Ville en période de gel);
  • alimenter une installation décorative en continu sauf si elle fonctionne en circuit fermé;
  • laver un stationnement, une allée d’accès ou un patio sans permis;
  • arroser la pelouse ou d’autres végétaux lorsqu’il pleut ou que le sol est détrempé;
  • laver un bâtiment plus de deux fois par année, sauf dans le cas de graffitis ou de tags;
  • actionner un broyeur à déchets, une pompe à puisard, un générateur ou tout autre équipement nécessitant une pression et un débit de l’eau du réseau de distribution pour assurer sa motricité ou son fonctionnement;
  • irriguer les sols agricoles;
  • vendre l’eau du réseau de distribution ou s’en servir autrement que pour son propre usage.

Dans le cas d’un arrosage abusif, l’amende de la première infraction est de 500 $ à 1000 $ pour un particulier et de 1000 $ à 2000 $ pour une entreprise. Les amendes sont doublées en cas de récidive.

Tout usage abusif ou gaspillage de l’eau potable doit cesser immédiatement au moment où un représentant de la Ville en fait la constatation. Il peut dès lors interrompre l’alimentation de l’arrosage extérieur, le remplissage de la piscine, le nettoyage ou toute autre activité non autorisée.

Autres utilisations de l'eau potable

Amendes

Toute personne qui contrevient au Règlement no 1821 est passible d’une amende allant de 250 $ à 2000 $ pour un particulier et de 500 $ à 4 000 $ pour une entreprise.

En vertu du règlement, l’utilisation extérieure de l’eau potable peut être partiellement ou totalement interdite dans certaines conditions.

Lavage des voitures, murs et fenêtres

Le lavage des véhicules motorisés est autorisé en tout temps, avec une lance ou un pistolet à fermeture automatique. Le lavage des habitations de cinq logements et moins est autorisé sans permis entre le 1er octobre et le 31 mai. En dehors de cette période, le lavage est autorisé, au maximum deux fois par année, après l’obtention d’un permis. Pour les habitations de plus de cinq logements, les bâtiments institutionnels, commerciaux et industriels (ICI), le lavage est autorisé seulement s’il n’est pas réalisé avec l’eau potable de la Ville.

Lavage d'un stationnement, d'une allée d'accès ou d'un patio 

Le lavage d’un stationnement, d’une allée d’accès ou d’un patio dans le but d’y appliquer un enduit protecteur est autorisé avec une preuve d’achat du produit, une fois par an, à la suite de l’obtention d’un permis d’utilisation de l’eau potable. Ce permis est valide pour deux jours.

Chantier de construction

Il est interdit de nettoyer les véhicules, équipements, rues ou voies d’accès avec de l’eau potable.

Piscines

Le remplissage complet d’une piscine neuve est autorisé une seule fois. Par la suite, il est obligatoire de traiter l’eau de la piscine lors de son ouverture plutôt que de la vider complètement pour la remplir d’eau potable. L’installation ou la réparation d’une piscine nécessite un permis.

Le remplissage complet d'une piscine creusée en béton est autorisé avec un permis d’utilisation de l’eau potable pour des travaux de nettoyage, de décapage et de peinture. Ce permis est valide pour 7 jours, selon les conditions météorologiques et les obligations techniques liées au remplissage.

Une piscine démontable de plus de 60 centimètres de haut peut être remplie une seule fois par année. Par la suite, un traitement est à prévoir.

Lors d’une vidange pour l’hivernisation, l’eau ne doit pas être abaissée à plus de 45 centimètres sous l’écumoire.

La mise à niveau annuelle d’une piscine, son démarrage ou le lavage à contre-courant suivi d’une mise à niveau est autorisé sans permis selon l’horaire suivant :

  • Adresses paires : lundi, jeudi et samedi
  • Adresses impaires : mardi, vendredi et dimanche

Le lavage à contre-courant ne doit pas durer plus de cinq minutes.

Spas

Le remplissage complet ou la mise à niveau des spas dont la capacité n’excède pas 2000 litres est permis en tout temps, à l’exclusion des heures d’arrosage de la végétation. Au-delà de 2000 litres, les règles pour les piscines s’appliquent.

Bassins paysagers

Tout ensemble de bassins paysagers, comprenant ou non des jets d’eau, une cascade ou des fontaines, dont le remplissage initial et la mise à niveau sont faits avec l’eau potable, doit être muni d’un système fonctionnel assurant la recirculation de l’eau. L’alimentation en eau potable en continu est interdite.

Traitement des parasites ou d'insectes

Un permis est nécessaire pour utiliser l’eau potable afin de traiter son terrain contre les parasites ou les insectes.

Lave-o-thon

La tenue d’un lave-o-thon est autorisée pour deux journées consécutives à la suite de l’obtention d’un permis, sauf
dans la période comprise entre le 1er juillet et le 31 août.

Patinoires

L’eau potable peut être utilisée pour la réalisation et l’entretien d’une patinoire extérieure non commerciale, entre le 1er novembre et le 1er mars. Aucun permis n’est requis à cet effet.

Économie de l'eau potable

L'eau est une ressource précieuse qu'il faut protéger et économiser! La stratégie québécoise d'économie d'eau potable vise une réduction de la production d'eau potable par personne de 20 % pour 2017.

L'utilisation rationnelle de l'eau : les 4 R

  • Réduire la quantité d'eau utilisée.
  • Remplacer les végétaux inadaptés et les dispositifs gaspilleurs pour des économiseurs.
  • Réparer les fuites, il suffit souvent de changer une rondelle usée.
  • Réutiliser l'eau de pluie : la Ville subventionne les barils!

En appliquant le principe des 4 R, des dizaines de milliers de litres d'eau sont économisés annuellement dans chaque famille.

Quelques statistiques

  • Les Canadiens sont parmi les plus grands consommateurs d'eau au monde.
  • Les Québécois utilisent 150 000 litres d'eau par habitant par an, soit le double des Européens.
  • La surconsommation résidentielle à Vaudreuil-Dorion peut représenter jusqu'à 750 000 $ par an en frais d'opération.
  • L'arrosage des pelouses peut représenter jusqu'à 50 % de la consommation d'eau potable résidentielle des municipalités.
  • Les experts estiment que nous gaspillons la moitié de l'eau que nous utilisons.

Trucs et astuces

Réduire :

  • Ne pas vider la piscine plus que nécessaire pour l'hiver. Traiter l'eau afin d'éviter de la vider et d'avoir à la remplir au printemps. Ne pas la remplir à plus de 15 cm du bord pour éviter de perdre de l'eau par éclaboussement. 
  • Balayer les entrées, patios et allées d'accès.
  • Si nécessaire, laver la voiture au lave-auto.
  • Éviter d'arroser les surfaces qui n'en ont pas besoin.
  • Éviter d'arroser en plein jour, lorsqu'il fait chaud et qu'il vente. Arroser à la main.
  • Éviter d'arroser les pelouses et autres végétaux tolérants bien implantés, surtout en période de sécheresse.
  • Garder le gazon long (10 cm) : il résistera mieux à la sécheresse et conservera plus d'humidité au sol. Laisser le gazon coupé au sol et déchiqueter les feuilles sur le gazon pour augmenter sa rétention d'eau.
  • Fermer le robinet pour se raser ou se brosser les dents permet d'économiser plus de huit litres d'eau chaque fois.
  • Remplir l'évier d'eau pour laver les fruits et les légumes plutôt que de laisser couler l'eau du robinet inutilement.
  • Garder une carafe d'eau dans le réfrigérateur plutôt que de la laisser couler jusqu'à ce qu'elle devienne froide.

Réparer :

  • Inspecter les boyaux d'arrosage, les connections des piscines et réparer les fuites.

Remplacer, ajouter ou modifier :

  • Utiliser une toile de piscine pour limiter l'évaporation.
  • Pour les gicleurs extérieurs, opter pour des modèles à arrêt automatique et munis de pluviomètres ou de détecteurs d'humidité ou utiliser une minuterie.
  • Utiliser des gicleurs à grosses gouttes pour limiter l'évaporation, un système d'arrosage goutte à goutte ou des boyaux poreux.
  • Ajouter au gazon des semences diversifiées (ex. : du trèfle) et résistantes à la sécheresse ainsi qu'une fine couche de compost annuellement.
  • Mettre du compost dans la préparation du sol pour les végétaux (gazon et autres plantes) et placer du paillis végétal aux aménagements paysagers (8 à 10 cm) pour augmenter la rétention d'eau.
  • Modifier ses achats : les plantes vivaces consomment moins d'eau que les annuelles. Appliquer la consigne « La bonne plante au bon endroit » : implanter les végétaux sur le sol qui leur convient et favoriser les végétaux indigènes.
  • Installer un aérateur de robinet à faible débit permet de réduire de moitié l'utilisation d'eau.
  • Lors du remplacement d'un lave-vaisselle, penser à en choisir un qui économise l'eau. Les nouveaux modèles peuvent réduire de 25 % la consommation d'eau. De plus, attendre qu'il soit à pleine capacité avant de laver la vaisselle.
  • Remplacer les vieilles toilettes par de nouveaux modèles à très faible chasse d'eau.

Réutiliser :

Systèmes parallèles d'alimentation en eau

Les résidences desservies par le réseau d'aqueduc et possédant un système permettant de prélever l’eau provenant des eaux souterraines, des eaux de surface d’une rivière, d’un lac ou autre, d’un dispositif de récupération des eaux de pluie, des eaux de ruissellement, des eaux grises ou d’eaux usées traitées doivent être enregistrées à la Ville afin d’avoir l’autorisation d’assurer en dehors des heures permises. Après avoir confirmé que l’eau d’un système parallèle d’alimentation en eau ne provient pas de l’aqueduc municipal ni de la réserve d’eau brute alimentant une usine de filtration de la Ville, une affiche sera remise au propriétaire de l’immeuble afin de démontrer que celle-ci utilise une source d’eau brute (non potable) pour arroser. L’adresse sera ensuite ajoutée au registre de la Ville. Pour obtenir une pancarte d’arrosage à l’eau brute, veuillez contacter la Section environnement entre le 15 mai et le 15 août. Celle-ci est valide pour quatre ans et doit être installée sur la propriété de manière à être visible d’une voie de circulation lors de l’utilisation du système parallèle.