Écopelouse et herbicyclage

La Ville de Vaudreuil-Dorion préconise les écopelouses et la pratique de l’herbicyclage.

Écopelouse

Une écopelouse contient une variété de plantes graminées, ainsi que des légumineuses comme le trèfle et parfois même des plantes sauvages. La diversité lui donne des armes pour contrer divers ravageurs, maladies et intempéries. Les plantes d’une écopelouse sont bien adaptées aux conditions du milieu. Puisqu’elle est si résistante, l’écopelouse nécessite peu d’interventions humaines.

À l’opposé, la pelouse commerciale est un tapis de gazon très court et uniforme. Elle n’a pas de biodiversité et n’est pas bien adaptée au milieu, donc elle est très vulnérable. Pour maintenir ses hauts standards esthétiques, elle requiert des tontes et des arrosages fréquents et ses propriétaires recourent souvent à l’application de pesticides et d’engrais de synthèse. Malgré ce régime d’entretien, la pelouse commerciale est aux prises avec des problèmes récurrents en raison de sa sensibilité.

Implanter une écopelouse

Bien préparer le sol

Une pelouse nécessite au moins 20 cm (6 pouces) de sol de bonne qualité. Si votre sol est compact et pauvre en matière organique, vous devez le décompacter avec un rotoculteur et y ajouter du compost. Privilégiez le compost plutôt que la terre à gazon. Ensuite, égalisez le sol et passez un rouleau à gazon.

Ensemencer

À l’automne ou au printemps,  semez un mélange de plusieurs sortes de graminées et d’au moins 5 % de trèfle. Le trèfle est un grand allié : il est toujours vert, nourrit la pelouse d’azote et la protège de certains ravageurs.

La journée avant de semer, s’il n’y a pas eu de pluie récemment, arrosez le sol. Assurez-vous de respecter le règlement d’arrosage de la Ville. Le jour même de l’ensemencement, passez un râteau à feuilles pour alléger la surface du sol. Pour distribuer les semences également, semez une moitié des semences dans un sens et l’autre moitié dans le sens perpendiculaire au dernier. Par la suite, ajoutez environ ½ pouce de compost et passez un rouleau à gazon vide. Un permis d’arrosage peut vous être émis si vous répondez aux conditions. Avant de passer la tondeuse pour la première fois, attendez que la pelouse soit d’une hauteur de 10 cm (4 pouces). De plus, évitez de marcher sur la pelouse pendant les trois semaines suivant l’ensemencement.

Entretenir une écopelouse ou transformer une pelouse commerciale

Aération

À l’automne ou au printemps, perforez le sol avec une carotteuse mécanique. L’aération allège le sol et facilite l’absorption de l’eau et de nutriments. L’aération doit toujours être suivie d’un terreautage.

Le terreautage consiste à épandre environ ½ pouce de compost sur la pelouse et à ensuite relever les brins d’herbe avec un râteau à feuilles. Le compost allège un sol compact, l’aide à retenir l’humidité, fournit des nutriments aux végétaux et contribue au contrôle naturel d’organismes nuisibles.

Avant d’aérer, il faut s’assurer que le sol est un peu humide, mais pas imbibé d’eau. Si le chaume de votre pelouse est de plus de 1,25 cm (1/2 pouce), vous devriez aérer annuellement, sinon une aération aux 2 ou 3 ans est suffisante. Pour vérifier l’épaisseur du chaume, enfoncez une pelle dans votre pelouse, soulevez une section de pelouse et mesurez la couche qui reste attachée à la végétation.

Sursemis

Avant de sursemer, il faut exceptionnellement couper le gazon à environ 1 ½ pouce et ramasser les rognures de gazon. Vous pouvez ajouter des semences sur une pelouse déjà établie aux endroits clairsemés ou endommagés. Il est préférable d’ajouter environ ½ pouce de compost aux endroits où vous allez sursemer. 

Après avoir répandu les semences, passez un râteau à feuilles pour que les semences tombent au sol. Passez ensuite un rouleau à gazon rempli au tiers.

Tonte

Laissez votre pelouse à au moins 7,5 cm (3 pouces) de long. Cela lui permet de rester verte tout l’été, aide le sol à maintenir son humidité et crée une barrière physique contre les insectes envahisseurs et les mauvaises herbes. Il ne faut pas couper plus du tiers de la hauteur de la pelouse à la fois.

Arrosage

Arrosez peu souvent, mais en profondeur (longtemps). Votre pelouse développera de plus longues racines et sera plus résistante à la sécheresse. Une fois que votre écopelouse sera établie, vous n’aurez à arroser que très rarement.

Fertilisation

L’herbicyclage, le terreautage et le trèfle nourrissent votre sol de façon naturelle, donc les engrais ne sont pas nécessaires. Pour une pelouse en développement ou en difficulté, vous pouvez ajouter des biostimulants (du thé de compost ou des extraits d’algues). En dernier recours, vous pouvez ajouter de l’engrais 100 % naturel à faible teneur de N-P-K (les 3 chiffres sous 10), mais jamais pendant l’été ou sur des semences.

Herbicyclage et feuillicyclage

L’herbicyclage consiste à laisser les rognures de gazon sur la pelouse après la tonte. Le feuillicyclage consiste à déchiqueter les feuilles mortes au lieu de les ramasser à l'automne. Ces résidus d’herbes et de feuilles créent une barrière qui aide la pelouse à garder l’humidité et rend l’invasion de plantes indésirables et d’organismes nuisibles plus difficiles. De plus, lorsque ces matières organiques se décomposent, elles nourrissent le sol. Ainsi, le gazon tolère beaucoup plus les périodes de sécheresse sans tomber en dormance puisqu'il retient plus l'eau, en plus d'avoir profité d'un apport en éléments fertilisants.

Les avantages de l’herbicyclage et du feuillicyclage :

  • Améliore les propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol.
  • Réduit l’utilisation d’engrais et d’eau.
  • Évite le transport des résidus biodégradables.

Quelques astuces pour déchiqueter le gazon et les feuilles :

  • Retirez le sac de la tondeuse et passer lentement sur les feuilles sèches.
  • Ajustez la hauteur de coupe entre 6 et 8 centimètres (2,5 à 3 pouces).
  • Plus le déchiquetage est fin, plus rapide sera la décomposition.
  • Utilisez une lame déchiqueteuse pour faciliter le travail. Une subvention pour l’achat de lames déchiqueteuses ou pour tondeuse manuelle est d’ailleurs offerte par la Ville. Un double passage sur le terrain peut aussi assurer des résultats similaires. Cette technique est utilisée par le Service des travaux publics dans tous les parcs de la ville. 

Quoi faire avec les surplus de rognures de gazon et de feuilles ?

Si le gazon est dissimulé au travers des copeaux de feuilles, c’est qu’il y en a trop épais. Passez la tondeuse plus régulièrement ou raclez le surplus de feuilles pour l’utiliser comme paillis dans les plates-bandes aidera à dégager le surplus et protégera les plantes des dommages causés par le gel. Les feuilles déchiquetées peuvent aussi être utilisées pour enrichir le potager. 

L’option du compostage est également possible pour ceux qui préfèrent ne pas laisser les feuilles déchiquetées au sol. Le sac de la tondeuse peut servir pour les ramasser et les transvider au compost.

Bien que l’idéal pour l’environnement soit de conserver en place les rognures de gazon et les feuilles d’automne, il est toujours possible de participer à la collecte des résidus verts et d’automne de la Ville. 

La Ville de Vaudreuil-Dorion changera de programme aquatique dès cet hiver. Consultez le tableau des équivalences avant l'inscription du 12 décembre.

La Ville de Vaudreuil-Dorion changera de programme aquatique dès cet hiver. Consultez le tableau des équivalences avant l'inscription du 12 décembre.

En savoir plus