English

Vaudreuil-Dorion has chosen to offer a pdf version of a few general-interest publications.

English portion of our website

Following discussions with the Office de la langue française, we have decided to improve the English portion of our website.
Our website designer, Locomotive, is currently working on the structure of the site in English.
Everything should be completed in the summer of 2017.

City Hall project : municipal administration awaiting government guidelines

Vaudreuil-Dorion, May 31, 2017 – Following the historical floods we experienced this spring, Premier Philippe Couillard expressed that zoning, urban plans and flood zone maps need to be re-evaluated. The Vaudreuil-Dorion Municipal Council will therefore wait for the government to render its decisions in the regard before going forward with the City Hall construction project.

During the meeting of May 15, Mayor Guy Pilon mentioned to the citizens in attendance that the City Hall project has been postponed until new guidelines are provided on flood zones. “The historical floods that shook our region have naturally provoked further reflection and analysis on our part,” stated Mayor Guy Pilon.

The Mayor reiterated that the portion of land intended as the location of the new City Hall building is not located in a flood zone and has never experienced flooding in the past, contrary to what some people claim.

“The acquisition of 405 Saint-Charles Avenue is excellent news for the City. Thanks to our involvement, this space will be accessible to all citizens, whether or not it becomes the location of our new City Hall building,” declared Mayor Guy Pilon.

Parking at Centre Multisports : Long-term zone to be added

The City of Vaudreuil-Dorion has decided to establish a long-term zone in the parking lot of Centre Multisports, close by the Vaudreuil train station. “Since last Monday, we have been studying the volume of traffic at the Centre Multisports parking lot and we see that we can free up space for users of the station. We are aware that the most difficult months are December, January and February when snow obstructs the space and takes up many parking places. Starting today, we will be providing 55 long-term parking spaces. This will not solve everything, but we are fully aware of the problems faced by our residents,” stated Mayor Guy Pilon.

On March 13th, Mayor Guy Pilon held a press conference to announce a new regulation for the Centre Multisports parking lot, namely a maximum stay of four consecutive hours. This decision resulted from numerous complaints filed by Centre Multisports users in recent months.

“While we’re waiting for the station parking lot to be finished, shuttle buses or a valet parking service like Saint-Lambert are a possibility for next winter. The AMT and the MTQ have to solve the problem. The number of people using the commuter train and the A-40 is constantly increasing. The Centre Multisports clientele is also growing and there have been numerous complaints about the lack of parking space since January. We can’t ignore this very legitimate request, as the parking lot belongs to Centre Multisports. Commuter train users also have their own space. The MTQ has the power to arrive at a solution. I will make sure that they don’t forget their commitment,” added Mayor Guy Pilon.

A meeting is scheduled between the AMT and Mayor Guy Pilon at City Hall on April 13th. The Mayor will discuss parking problems and measures to ease the situation.

Plantes nuisibles

Certaines plantes peuvent être nuisibles pour la santé ou l’environnement. Il est important d’apprendre à les identifier et à les éliminer pour éviter les désagréments.

Herbe à poux

L'herbe à poux (Ambrosia artemisiifolia L.) est une plante nocive pour la santé. Son pollen cause le rhume des foins, une allergie qui affecte environ 18 % de la population et dont les symptômes sont très incommodants : picotements du nez, éternuements répétés, larmoiements, congestion nasale, toux et même crises d'asthme. Le meilleur moyen pour combattre ce fléau reste d’arracher la plante avant sa floraison, puisque chacune peut produire 3 000 graines susceptibles d’engendrer 600 nouveaux plants l’année suivante. Il est donc important d’inspecter son terrain à la recherche d’herbe à poux et de l’arracher ou de la tondre.

Chaque année, la Ville de Vaudreuil-Dorion prend des mesures afin de supprimer l’herbe à poux  sur le territoire en effectuant l'épandage d’un herbicide écologique et sélectif. Totalement naturel, ce produit n’engendre aucun effet négatif sur la santé ou l’environnement. Il s’attaque à l’herbe à poux sans causer de dommages aux autres végétaux. Cet épandage permet une diminution importante de la présence de la plante, majoritairement dans les secteurs à risque tels que les bords de routes et pistes cyclables, les parcs et les terrains vacants potentiellement infestés. Vaudreuil-Dorion s’engage à la lutte contre l’herbe à poux depuis déjà plusieurs années. Les résultats sont positifs : on observe une diminution de la densité des populations d’herbe à poux depuis le début de ces interventions.

En vertu du Règlement no 1566 sur les nuisances, constitue une nuisance le fait de laisser pousser de l’herbe à poux sur son terrain de manière à causer un préjudice au voisinage. L’herbe à poux doit être arrachée ou coupée avant sa maturité afin qu’elle ne relâche pas d’allergène.

L’herbe à poux est une plante annuelle, donc qui meurt lors des gelées d’automne. Ses feuilles sont découpées, d’un vert uniforme. Lors de la floraison, les fleurs sont jaune verdâtre groupées en épis au sommet de la tige. D’une hauteur de 10 cm à 1,5 m, cette plante pousse dans des sols pauvres.

Consultez la fiche d’information produite par la Direction de la santé publique de la Montérégie.

Herbe à puce

L’herbe à la puce cause une douloureuse inflammation de la peau et de vives démangeaisons de 24 à 48 heures après le contact avec la substance toxique contenue dans la plante. Espèce très vénéneuse, elle se retrouve dans divers habitats allant des boisés aux cultures. Les endroits secs, rocailleux et bien éclairés lui sont particulièrement favorables.

Cette plante vivace peut se présenter sous diverses formes : buissonnante, rampante ou grimpante. Son feuillage lustré passe du rouge vin au printemps, au vert foncé en été, puis au multicolore à l’automne. Lisses ou plus ou moins découpées, ses feuilles sont composées de trois folioles et positionnées en alternance sur la tige. Le pétiole central est plus long que les deux autres. La plante mesure de 20 cm à près de 1 m de hauteur. Avec des gants, il est possible de détruire le plant en l’arrachant et en travaillant le sol pour éliminer les racines.

Consultez le document d'information produit par le gouvernement du Québec.

Renouée du Japon

La renouée du Japon est une espèce exotique qui se trouve sur la liste des 100 plantes les plus envahissantes au monde! Cette plante réduit grandement la biodiversité végétale qui l’entoure par sa croissance hâtive et par la sécrétion de toxines qui affectent les autres plantes. Sa tige verte tachetée de rouge, creuse, atteint une hauteur de 3 à 4 mètres et une largeur de 4 cm. Ses feuilles sont alternées, non dentés, lisses et d’une longueur de 10 à 25 cm. Elle produit des grappes de fleurs blanches à la fin septembre.

La renouée du Japon s’est déjà établie sur le territoire de Vaudreuil-Dorion. Si vous croyez être en présence de cette plante, il est important de prendre des moyens pour empêcher sa propagation.

Consultez la fiche d’information créée par le Comité Zip Jacques-Cartier pour apprendre à repérer la renouée du Japon, puis à la contrôler.

Berce du Caucase

La Berce du Caucase a été répertoriée pour la première fois au Québec en 1990. L’ampleur de cette plante dans la région est encore mal connue, mais elle est présente dans plusieurs endroits du Québec. Elle peut se multiplier à partir d’un bout de racine et par ses nombreuses graines dont le potentiel de dispersion est important. Le contact avec la sève n’est pas douloureuse, mais d’importantes lésions cutanées semblables à des brûlures, activées par la lumière, peuvent apparaître jusqu’à 48 heures après le contact.

Consultez la fiche d’information, conçue par le Comité Zip Jacques-Cartier, pour en apprendre davantage sur la Berce du Caucase.

Espèces exotiques envahissantes et plans d'eau

La vidéo du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des parcs propose cinq étapes simples et efficaces de nettoyage d'embarcations utilisées lors d'activités de pêche sportive, nautiques et de plaisance, afin de prévenir l'introduction et la propagation d'espèces exotiques envahissantes dans différents plans d'eau.

Espèces exotiques envahissantes : 5 étapes pour protéger son lac