Médiation culturelle

Réputée pour son dynamisme culturel, Vaudreuil-Dorion mise sur la médiation culturelle afin de créer des lieux de rencontre pour solidifier les liens entre les membres de la communauté.

Qu'est-ce que c'est?

Pratique incontournable au service de l’aménagement culturel des territoires, la médiation culturelle consiste à développer une diversité de stratégies et d’outils pour améliorer l’accès aux productions artistiques et favoriser la participation et l’expression culturelle des citoyens.

Je suis… à Vaudreuil-Dorion, c’est ni plus ni moins qu’une nouvelle façon de voir la culture et de l’appliquer dans la communauté.

Capsules vidéo d'introduction à la médiation culturelle

Série de six capsules d’introduction à la médiation culturelle produite par la Ville de Vaudreuil-Dorion  dans le cadre de l’entente de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Lauréate de plusieurs prix nationaux et internationaux pour son projet de médiation culturelle Je Suis…, la Ville de Vaudreuil-Dorion est aujourd’hui reconnue comme l’une des Villes leader de l’Agenda 21 de la culture par le réseau mondial Cités et gouvernements locaux unis (CGLU) en plus de s’être mérité, en 2016, le prestigieux Prix international – CGLU - Ville de Mexico - Culture 21. 

Expert (recherche, textes et animation) : Michel Vallée. Production : Kinescope. Caméra : Éric Filiatreault. Son: René Portillo. Montage: Patrick Richard et Antony Vannapho. Réalisation: Natalie Poirier

La médiation culturelle 1 : C'est quoi?

La médiation culturelle 2 : La rencontre

La médiation culturelle 3 : L'acteur

La médiation culturelle 4 : L'agent de changement

La médiation culturelle 5 : Le processus (1 de 2)

La médiation culturelle 6 : L'agent de changement (2 de 2)

Projets de médiation culturelle en 2018

Parmi l’ensemble des dossiers soumis pour l’année 2018, le comité de la culture de la Ville de Vaudreuil-Dorion a choisi de soutenir les projets soumis par les artistes suivants.

Activités Artistes et organismes

Le bonheur d’apprendre

Création d’une œuvre collective structurale d’art urbain permanente avec les membres de l’AUTAM pour souligner les 25 années d’existence de l’organisme sur le territoire.

Tina Struthers

Ces femmes de cœur
Réalisation d’une murale sur panneaux de bois qui enjolivera le bâtiment qui sert de local au Cercle de fermières sur la rue des Loisirs. Le projet sera réalisé avec les membres de l’organisme et ses partenaires.

Céline Poirier

L’école multigénérationnelle
Correspondance entre des élèves de l’école primaire Harwood et des personnes âgées de Vaudreuil-Dorion. Les participants seront jumelés afin de créer des liens entre ces deux générations. Les enfants créeront aussi des macarons pour offrir à leurs correspondants. Ils auront l’occasion de se rencontrer lors de petites performances de cirque que les élèves présenteront dans les résidences.

John McRae

Mon masque
Réalisation de masques personnels représentants ce que les femmes de l’organisme La Passerelle pensent projeter de l’extérieur et comment elles se perçoivent de l’intérieur.

Annouchka Gravel Galouchko

Vibrer ensemble
Création de mobiles/carillons en utilisant des articles recyclés en lien avec l’histoire des femmes. Plusieurs ateliers seront réalisés par les femmes du Centre de femmes La Moisson dans le but d’accrocher les carillons sur la corde à l’art à la bibliothèque. Ensuite, les femmes animeront des ateliers dans le cadre de trois événements citoyens.

Tina Struthers
   

Défilé Mozaïk

Le défilé Mozaïk, présenté le 23 juin, est une création collective  des citoyens, des organismes culturels, des groupes communautaires et des entreprises en collaboration avec des artistes de la région. Il regroupe près de 1000 personnes. À Vaudreuil-Dorion, la place est accordée à la créativité complète des citoyens. Les artistes deviennent des leaders pour aider les citoyens, toutes générations, nationalités, origines culturelles et socioprofessionnelles confondues, à s’exprimer et à créer un tableau qui leur ressemble. C’est une action en médiation culturelle unique qui permettra de mettre en place un lieu de rencontre concret entre les artistes et le public.

Quelques projets réalisés par le passé

S’enraciner

Œuvres situées dans le parc Esther-Blondin

Création d’œuvres d’art sculpturales par les artistes Sonia Haberstich et Monica Brinkman en collaboration avec des citoyens de diverses communautés culturelles. Les structures représentent l’entraide, l’écoute et la découverte de l’autre.

ChristianGonzalez1.jpg (191 KB)

Le Souffle de ma communauté

Œuvres situées dans les tunnels piétonniers à proximité de la rue Valois, dans le secteur Dorion

Projet en deux phases, initié par Monica Brinkman en 2016 avec la collaboration de Zone de Graff (Comité jeunesse La Presqu’Île), ayant pour objectif de donner une nouvelle vie aux tunnels piétonniers dans le secteur Dorion. En 2017, des bulles ont été réalisées par différents groupes de citoyens et les artistes Céline Poirier, Lucie Bisson, Jean-Noël Bilodeau, John McRae, Roxane Bilodeau, Monica Brinkman, Deirdre Potash, Sonia Haberstich et Tina Struthers. Chacune des bulles a une signification qui lui est propre.

Souffle_ChristianGonzalez1.jpg (316 KB)

Travaillons ensemble

Œuvre située à l’angle du chemin Paul-Gérin-Lajoie et de l’avenue Saint-Charles

Les artistes Tina Struthers et Monica Brinkman ont créé une œuvre ralliant le Vaudreuil-Dorion d’antan à la ville urbaine d’aujourd’hui. Utilisant la technique de la mosaïque, elles avaient comme objectif de mettre en valeur un tracteur vintage de 1949, symbole de l’histoire de Vaudreuil-Dorion et de ses terres agricoles. Le résultat? Quelque 500 petites pièces de mosaïque ornent le tracteur en hommage aux citoyens participant aux projets de médiation culturelle et aux nombreux souvenirs qu’évoque ce temps!

MediationCulturelle_Trateur.jpg (358 KB)

Nourrir ses rêves II

Œuvre située sur le viaduc de la rue Valois, à l’angle de l’avenue Saint-Charles

La murale Nourrir ses rêves II a été proposée pour inciter les gens à la coopération et au dialogue et ainsi jeter un regard nou­veau sur notre communauté. Avec cette indéniable volonté de démocratiser l’art en l’intégrant à l’environnement social, Ma­deleine Turgeon a proposé une série d’ateliers artistiques avec une vingtaine de jeunes du Carrefour jeunesse-emploi pour leur offrir une expérience enrichissante tout en leur permettant d’embellir un secteur de la ville qui en avait grand besoin.

Cette oeuvre composée de visages et de grands yeux, représen­tant le regard et les rêves de ces jeunes, évoque la force de la résilience face à l’épreuve. Ces yeux expressifs et ces sourires nous rappellent qu’il faut avoir des rêves et que l’avenir est ici.

MediationCulturelle_Murale.jpg (254 KB)