English

Vaudreuil-Dorion has chosen to offer a pdf version of a few general-interest publications.

English portion of our website

Following discussions with the Office de la langue française, we have decided to improve the English portion of our website.
Our website designer, Locomotive, is currently working on the structure of the site in English.
Everything should be completed in the summer of 2017.

City Hall project : municipal administration awaiting government guidelines

Vaudreuil-Dorion, May 31, 2017 – Following the historical floods we experienced this spring, Premier Philippe Couillard expressed that zoning, urban plans and flood zone maps need to be re-evaluated. The Vaudreuil-Dorion Municipal Council will therefore wait for the government to render its decisions in the regard before going forward with the City Hall construction project.

During the meeting of May 15, Mayor Guy Pilon mentioned to the citizens in attendance that the City Hall project has been postponed until new guidelines are provided on flood zones. “The historical floods that shook our region have naturally provoked further reflection and analysis on our part,” stated Mayor Guy Pilon.

The Mayor reiterated that the portion of land intended as the location of the new City Hall building is not located in a flood zone and has never experienced flooding in the past, contrary to what some people claim.

“The acquisition of 405 Saint-Charles Avenue is excellent news for the City. Thanks to our involvement, this space will be accessible to all citizens, whether or not it becomes the location of our new City Hall building,” declared Mayor Guy Pilon.

Parking at Centre Multisports : Long-term zone to be added

The City of Vaudreuil-Dorion has decided to establish a long-term zone in the parking lot of Centre Multisports, close by the Vaudreuil train station. “Since last Monday, we have been studying the volume of traffic at the Centre Multisports parking lot and we see that we can free up space for users of the station. We are aware that the most difficult months are December, January and February when snow obstructs the space and takes up many parking places. Starting today, we will be providing 55 long-term parking spaces. This will not solve everything, but we are fully aware of the problems faced by our residents,” stated Mayor Guy Pilon.

On March 13th, Mayor Guy Pilon held a press conference to announce a new regulation for the Centre Multisports parking lot, namely a maximum stay of four consecutive hours. This decision resulted from numerous complaints filed by Centre Multisports users in recent months.

“While we’re waiting for the station parking lot to be finished, shuttle buses or a valet parking service like Saint-Lambert are a possibility for next winter. The AMT and the MTQ have to solve the problem. The number of people using the commuter train and the A-40 is constantly increasing. The Centre Multisports clientele is also growing and there have been numerous complaints about the lack of parking space since January. We can’t ignore this very legitimate request, as the parking lot belongs to Centre Multisports. Commuter train users also have their own space. The MTQ has the power to arrive at a solution. I will make sure that they don’t forget their commitment,” added Mayor Guy Pilon.

A meeting is scheduled between the AMT and Mayor Guy Pilon at City Hall on April 13th. The Mayor will discuss parking problems and measures to ease the situation.

Vers blancs

La présence de quelques vers blancs sur votre terrain est parfaitement normale. Toutefois, en nombre important, ils peuvent causer des dommages considérables à votre pelouse. Un gazon jauni et levé par plaques, au printemps ou à l’automne, est un indice d’infestation de vers blancs.

Qu’est-ce que c’est?

Les vers blancs sont des larves en forme de « C » appartenant à la famille des scarabéidés (coléoptères). Elles mesurent 4 mm à l'éclosion des œufs et peuvent atteindre 4 cm à la fin du stade larvaire. Elles aiment particulièrement se nourrir de racines de plantes graminées (pelouse), horticoles (arbres et arbustes) et agricoles (fruits et légumes).

Les larves du hanneton européen et du scarabée japonais sont les principaux responsables des dommages aux pelouses, tandis que le hanneton commun joue un rôle mineur, car il a un cycle reproductif plus long. Les larves du hanneton européen sont plus destructrices que celles du scarabée japonais, car elles sont plus grosses. En revanche, au stade adulte, le scarabée japonais se nourrit de feuilles de plus de 300 espèces de plantes.

Le hanneton européen pond ses œufs durant tout le mois de juillet. Après l'éclosion, les larves se nourrissent à la surface du sol jusqu'à la fin octobre pour ensuite s'enfoncer en profondeur et hiberner tout l'hiver. Elles remontent à la surface pour se nourrir au printemps alors que les adultes émergent du sol de la mi-juin à la mi-juillet. Le cycle reproductif du scarabée japonais est similaire à celui du hanneton européen, mais l'émergence des adultes et la ponte sont quelques semaines plus tard en juillet.

Comment dépister les vers blancs?

Les premiers signes de la présence de vers blancs sont la décoloration et le dessèchement de la pelouse malgré un arrosage suffisant. Le meilleur indicateur est la présence de plaques de gazon mort qui peuvent être soulevées comme un tapis. Au printemps et vers la fin du mois d'octobre, lorsque les larves sont plus grosses, les dommages qu'elles causent sont plus importants. C'est aussi durant ces périodes que les mouffettes, les ratons laveurs et les oiseaux font des trous dans le sol pour se nourrir de vers blancs.

Un sol en santé a une plus grande résistance contre l'invasion des ravageurs et une plus grande facilité à retrouver un état sain après avoir été perturbé. À l'inverse, un sol déséquilibré est plus vulnérable et moins apte à récupérer sa vigueur. C'est pourquoi détruire les vers blancs pour soigner son terrain n'est pas suffisant. Il faut agir sur les causes du déséquilibre du sol qui ont rendu possible l'infestation de vers blancs.

Principales solutions pour limiter la propagation de vers blancs

  • Optez pour une écopelouse, c’est-à-dire une pelouse diversifiée avec plusieurs types de graminées et de légumineuses. Par exemple, vous pouvez mélanger des fétuques fines, du pâturin du Kentucky, du ray-grass vivace et du trèfle blanc.
  • Pendant la période de ponte, entre juin et juillet, diminuez les arrosages et gardez la pelouse à 3 pouces de hauteur.
  • Appliquez une substance répulsive écologique pour repousser les adultes et les empêcher de pondre. Vous pouvez mélanger un tiers à une demi-bouteille (5 à 10 ml) d'huile essentielle d'eucalyptus à de l'eau et asperger la pelouse avec ce mélange toutes les semaines de la mi-juin à la mi-juillet.
  • Faites de l'herbicyclage (gardez au sol le gazon coupé).
  • Laissez respirer votre sol. Avec une carotteuse mécanique, perforez le sol avec des tiges métalliques. En plus d'aérer le sol, vous allez peut-être tuer quelques vers blancs au passage.
  • Évitez les engrais riches en azote. Utilisez plutôt des engrais naturels qui répondent plus aux besoins globaux de la plante.
  • Faites du terreautage en appliquant du compost sur votre pelouse. Vous aurez ainsi une pelouse plus en santé pour contrer les envahisseurs.
  • Utilisez des nématodes. Il s’agit de microorganismes qui parasitent les vers blancs et les tuent.

Nématodes : un exterminateur écologique

Les nématodes ne sont pas une solution miracle. Pour que cette stratégie soit efficace, il est important de la combiner avec de bonnes pratiques culturales sur votre pelouse.

Quelques conseils à ce sujet :

  • L'application de nématodes doit être faite entre la mi-août et la mi-septembre, puisque c'est à ce moment que les vers blancs sont les plus vulnérables.
  • Les nématodes sont sensibles au soleil. Il faut donc les appliquer tôt le matin, en soirée ou par une journée pluvieuse.
  • Les nématodes sont des microorganismes terrestres qui se déplacent grâce à l'eau. L'application doit donc être précédée et suivie d'un arrosage ou d'une pluie pour leur permettre de se déplacer dans le sol. Le sol doit d'ailleurs rester humide pendant les 10 jours suivant l'application pour éviter que les nématodes se dessèchent.
  • Il est très important de suivre les instructions du fabricant. 

Qu'est-ce qu'une écopelouse?

La pelouse industrielle est composée d'une seule sorte de plante graminée (monoculture). Elle a donc une faible diversité biologique. En comparaison, une écopelouse contient une variété de plantes graminées, ainsi que des légumineuses comme le trèfle. Certaines plantes sont plus résistantes aux vers blancs, car elles ont de plus longues racines ou parce qu'elles sont toxiques pour ces derniers (ex. : trèfle blanc). Ces plantes résistantes permettent de maintenir la santé de la pelouse pendant que les plus faibles récupèrent. La variété donne des armes à une pelouse pour contrer divers ravageurs.

Cette variété végétale attire aussi une diversité d'insectes qui jouent pour la plupart un rôle bénéfique dans l'environnement. Dans un sol sain, la propagation d'insectes ravageurs est limitée, car ils sont attaqués par des insectes prédateurs.

Pesticides de synthèse : un cercle vicieux

Les pesticides de synthèse favorisent le retour et l'amplification d'infestations de vers blancs au cours des années suivantes. En effet, les pesticides détruisent les insectes qui jouent un rôle bénéfique, par exemple les prédateurs des vers blancs. Ils contribuent également au développement de la résistance des vers blancs. Les pesticides de synthèse sont donc à utiliser uniquement après avoir tenté toutes les autres solutions, en dernier recours. Puisque l’utilisation de pesticides à faible impact est régie par le Règlement no 1556, il est nécessaire d’obtenir un permis d’application auprès de la Division environnement.

Questions?

Pour plus d’information au sujet des vers blancs, communiquez avec la Division environnement au 450 455-3371, option 1.