English

Vaudreuil-Dorion has chosen to offer a pdf version of a few general-interest publications.

Environmental policy

The City of Vaudreuil-Dorion is beginning a process of public consultations to find out more about its population’s priorities in an effort to draw up an environmental policy.  

Survey

Understanding your priorities when it comes to the environment enables us to set out the guidelines and objectives of our future environmental policy. As such, you are invited to complete this short survey before April 1, 2017.

Evening consultation meeting

An evening consultation meeting in the form of facilitator-guided round-table discussions will take place at Centre Multisports on April 25 from 7:00 to 9:00 p.m. All Vaudreuil-Dorion residents are welcome to attend!

In order to establish the number of facilitators and the material required for the meeting, we ask that you register by contacting the Environment Division by phone at 450 455-3371, Option 1 or by email at environnement@ville.vaudreuil-dorion.qc.ca.

Submitting briefs

Organizations and citizens who wish to share their challenges and priorities with relation to the environment are also invited to submit a brief by email at environnement@ville.vaudreuil-dorion.qc.ca. before April 28, 2017.

French status

Vaudreuil-Dorion is a unilingually French city, a status that was determined by the Government of Québec.

In order for a municipality to offer services in both official languages, half of its population must be residents whose mother tongue is English, which is not currently the case for Vaudreuil-Dorion.

Because of this status, the Charter of the French language requires that only French be used in posting, writing and publishing documents, except where health or public safety also requires the use of another language.

Résidus encombrants

La collecte des résidus encombrants a lieu tous les troisièmes mardis ou jeudis de chaque mois, selon votre secteur (même journée que la collecte des déchets).

Horaire 2017

Les résidus encombrants doivent être placés en bordure de rue, sur le terrain (pas dans la rue ni sur le trottoir) le soir précédant la collecte.

Secteur centre Secteur périphérique
19 janvier 17 janvier
16 février 21 février
16 mars 21 mars
20 avril 18 avril
18 mai 16 mai
15 juin 20 juin
27 juin 27 juin
4 juillet 4 juillet
20 juillet 18 juillet
17 août 15 août
21 septembre 19 septembre
19 octobre 17 octobre
16 novembre 21 novembre
21 décembre 19 décembre

 

Carte_Collectes copy 1.jpg (33 KB)
Trouvez votre secteur sur la carte

 

Résidus acceptés/refusés

La collecte des résidus encombrants constitue la dernière solution envisageable pour se départir d’objets domestiques. C’est la raison pour laquelle les matières acceptées se limitent à la liste suivante :

  • Lavabos
  • Douches
  • Toilettes
  • Bains
  • Meubles et matelas

Les matières suivantes ne sont pas acceptées et ne seront pas ramassées :

  • Appareils froids (réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs, etc.)
  • Appareils ménagers (four à micro-ondes, aspirateur, laveuse, sécheuse, cuisinière, lave-vaisselle, etc.)
  • Résidus des technologies de l'information et des communications (ordinateurs, télévisions, etc.)
  • Résidus domestiques dangereux (ex. bonbonnes de propane)
  • Résidus de construction et de démolition, incluant par exemple les cabinets et la céramique (à l'exception des bains, douches, lavabos et toilettes)
  • Terre, pierre, brique, bois, branches, souches
  • Pièces automobiles et pneus
  • Matières recyclables pouvant être mises au recyclage
  • Résidus verts (feuilles, gazon, etc.)
  • Résidus placés dans un contenant (sacs, bacs roulants, autres contenants)
  • BBQ

Quoi faire avec les résidus non acceptés?

Plusieurs des matières qui ne sont pas acceptées dans cette collecte peuvent être disposées à l'Écocentre Vaudreuil-Soulanges.

De plus, un grand nombre de produits de consommation, matériaux de construction, meubles, etc. peuvent être récupérés plutôt que mis en bordure de rue lors de la collecte des encombrants. Consultez le répertoire recyclage pour connaître les récupérateurs de la région.

Questions et réponses

Pourquoi la Ville doit-elle limiter les matières acceptées lors de la collecte de résidus encombrants ?

Ces changements ont été apportés pour des raisons environnementales dans le respect des normes et politiques établies par le gouvernement du Québec. En  mars 2011, le gouvernement provincial a adopté la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles qui vise à créer une société sans gaspillage en encourageant des comportements plus respectueux de l’environnement et de meilleures pratiques de consommation et de gestion des matières résiduelles.

Le ministère compte sur la collaboration des municipalités et des MRC dans la mise en œuvre de sa politique pour l’atteinte de ses objectifs. La Ville de Vaudreuil-Dorion met tout en œuvre pour se conformer au Plan de gestion des matières résiduelles établi par la MRC de Vaudreuil-Soulanges et à celui de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Y a-t-il des économies liées au détournement des résidus encombrants des sites d’enfouissement?

La Ville se doit de limiter l’augmentation des coûts de la gestion des matières résiduelles, notamment en limitant l’enfouissement, puisqu’une surtaxe gouvernementale s’applique. Pour chaque tonne de résidus encombrants envoyés à un site d’enfouissement, la Ville paie des frais de disposition et des frais de redevances à l’élimination. Ces frais équivalent approximativement à 72 $ par tonne.

Il va sans dire que lorsque vous réduisez la quantité de matières envoyées aux sites d’enfouissement, ils contribuent non seulement à réduire l’empreinte écologique collective, mais aussi à réduire les coûts liés à leur élimination.

Pourquoi les appareils froids sont-ils maintenant refusés?

Ce changement répond aux règlements sur les halocarbures des gouvernements fédéral et provincial. Des préoccupations environnementales justifient aussi ce changement. En effet, les appareils froids (réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs, etc.) qui sont mal gérés ou mal récupérés émettent des halocarbures qui appauvrissent la couche d’ozone stratosphérique et ont un impact négatif sur les émissions de gaz à effet de serre (GES). Lorsque ces matières sont envoyées à l’écocentre, elles sont redirigées vers différentes filières de valorisation qui assurent un maximum de mise en valeur selon les matières ramassées.

Pourquoi les résidus de construction ne sont-ils pas ramassés?

Le gouvernement du Québec s’est fixé des objectifs agressifs afin de réduire considérablement la quantité de matières qui se retrouvent dans les sites d’enfouissement. Le bilan de la Ville en ce qui concerne les résidus de construction indique qu’un effort marqué est requis. Le recyclage de ces résidus est obligatoire depuis janvier 2013 selon les règlements de la Ville. La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et le Plan d’action 2011-2015 du gouvernement du Québec prévoient le bannissement de l’enfouissement du bois de construction depuis le 1er janvier 2014.