• Voirie
  • Spectacles
  • Transport
  • Loisirs
  • Culture
  • Festivités
  • Environnement
  • Sécurité
  • Travaux
  • Toutes les catégories

Visitez l’artiste Fabienne Legrand à la Maison Félix-Leclerc en septembre

Cet automne, la Ville de Vaudreuil-Dorion a le bonheur de reprendre certaines de ses activités culturelles à la Maison Félix-Leclerc, dont l’accueil d’artistes en résidence. En septembre, Fabienne Legrand aura l’occasion de vivre cette merveilleuse expérience de création.

À l’instar de Fabienne Legrand, Félix a toujours aimé son Québec, sa faune et sa flore. L’ours a également inspiré plusieurs de ses œuvres : le conte Le petit ours gris de la Mauricie, la chanson La mort de l’ours et le recueil de poésie Rêves à vendre, dans lequel l’auteur utilise la métaphore de l’ours pour le représenter. Ainsi, l’artiste en résidence reprendra cet élément dans la création de son projet. Au cours de son passage à la Maison Félix-Leclerc, elle réalisera une œuvre représentant la nature, pleine de richesses et de couleurs, depuis une silhouette d’ours découpée dans du papier aquarelle et appliquée sur une planche de bois.

Ateliers de création

Au cours de sa résidence, Fabienne proposera des ateliers de création les samedis 5 et 12 septembre ainsi que les dimanches 20 et 27 septembre, de 13 h 30 à 15 h 30. Les participants pourront notamment s’initier à l’aquarelle, aux pastels solubles et à une technique de vieillissement du papier. Les places étant limitées, les personnes intéressées à participer aux ateliers doivent s’inscrire en ligne. Rappelons que le port de masque est obligatoire dans la Maison Félix-Leclerc, jusqu’à ce que les participants soient installés à leur table de travail.

Qui est Fabienne Legrand?

Fabienne est une mère, une femme, une artiste, une travailleuse autonome et une employée d’un organisme. Née à Laval de parents Belges, ce n’est qu’à l’âge de neuf ans qu’elle est arrivée dans Vaudreuil-Soulanges. Entourée d’une mère couturière, d’un père bricoleur, d’un oncle potier, d’une tante joaillière, d’oncles peintres et d’un poète, elle était sans cesse inspirée et encouragée à créer. Pour Fabienne Legrand, le dessin est à la base de tout :  émettre une idée, une pensée, un rêve, un amour, un souvenir, un espoir, une ambition. Il peut souvent remplacer des centaines de mots. L’artiste privilégie l’aquarelle, qu’elle expérimente sur des canevas ou alors sur du bois, de la tôle, du textile, des feuilles d’arbre et d’autres supports avec du vécu.

Elle traite de souvenirs dans ses œuvres, les souvenirs qui font du bien, qui réchauffent le cœur, qui rendent honneur à une époque ou à des gens.

Pour en savoir plus sur les ateliers de l’artiste et sur la programmation de la Maison Félix-Leclerc, visitez le site Internet.