Ma bibliothèque : Un service gratuit accessible à tous les citoyens

La Ville de Vaudreuil-Dorion lance une campagne visant à promouvoir auprès de l’ensemble de sa population la multitude de services offerts gratuitement à la bibliothèque municipale. Cette campagne, qui met en scène des citoyens de Vaudreuil-Dorion, est dévoilée alors que le gouvernement a tout récemment donné le feu vert aux bibliothèques pour ouvrir à nouveau leurs portes au public.

Six grands utilisateurs des services de la bibliothèque ont généreusement accepté de partager leur expérience pour faire découvrir à leurs concitoyens les multiples avantages dont ils peuvent se prévaloir avec leur abonnement. De toutes les générations, ces ambassadeurs ont en commun un attachement pour leur bibliothèque municipale et un nombre de prêts phénoménal à leur dossier d’abonné.

  • Mireille Bédard est abonnée à la bibliothèque depuis son ouverture. Elle participe à la plupart des conférences qui y sont présentées et a emprunté 3292 documents jusqu’à maintenant.
  • Daniel et Annabelle Bradford empruntent fréquemment, avec les autres membres de leur famille, des documents de toutes sortes : livres, bandes dessinées, albums, jeux vidéo, jeux de société… La famille Bradford a effectué 265 prêts au total.
  • Josée Laflamme est enseignante à l’école Saint-Michel. Elle visite régulièrement la bibliothèque avec ses élèves et compte 1083 prêts à vie.
  • Elom Paku est un adepte des ateliers technologiques. Ce grand lecteur a déjà emprunté 612 documents!
  • Lys Varin, une grande utilisatrice du Lab, fréquente la bibliothèque depuis qu’elle est toute petite. Selon son dossier d’abonné, elle a déjà 2421 prêts à son actif!

La bibliothèque, c’est bien plus que des livres!

« Les bibliothèques relèvent maintenant beaucoup plus du milieu de vie que du simple comptoir de prêts. Avec cette campagne de promotion, on veut montrer aux gens à quel point la bibliothèque est accessible et qu’il est possible d’y vivre des expériences très diversifiées, et ce, tout à fait gratuitement », a expliqué Annick Lemay, chef de division bibliothèque.

L’offre d’activités comprend des ateliers thématiques pour les enfants, des heures du conte, un club de lecture d’été, des conférences et des formations destinées à la clientèle adulte. Au Lab, les utilisateurs ont le loisir de créer des projets à l’infini grâce à de l’équipement à la fine pointe de la technologie : imprimante 3D, découpe vinyle, machine à coudre, à courtepointe et à broder, numériseur 3D, tablette graphique, presse à chaleur, presse à macarons et plus encore! Par ailleurs, des postes informatiques avec accès à Internet sont mis à la disposition des usagers, qui ont la possibilité d’imprimer des documents au besoin.

Pour Josée Laflamme, super-utilisatrice, la bibliothèque est une richesse pour ses jeunes élèves : « Certains de mes élèves et leurs familles ne connaissent pas ce service, n’ont jamais fréquenté la bibliothèque. Leur enthousiasme contagieux à la suite de la fréquentation de la bibliothèque avec toute la classe a parfois un effet d’entraînement positif : toute la famille fait une première visite, puis une seconde et cette belle habitude s’installe progressivement. Pour ceux qui ont déjà fréquenté la bibliothèque municipale, leurs yeux pétillent au moment de retourner dans un endroit qui leur est familier dont ils connaissent déjà certains trésors. Ils anticipent avec plaisir ceux qu’il reste à découvrir. »

L’offre de prêts n’est d’ailleurs pas en reste alors qu’on trouve à la bibliothèque de vastes collections de livres en français et en anglais, de livres et de ressources numériques, de livres en format audio, de revues et de journaux, de DVD et CD, de cours de langue, de partitions musicales, de jeux de société, de jeux vidéo et de trousses pour emporter (découvertes, explorations, soirées).

Au cours de la dernière année, la pandémie a nécessité une adaptation dans l’offre de services. Le personnel a rapidement démontré une grande créativité, entre autres par la mise en place du service de prêt sans contact et de livraison de documents durant la période où le bâtiment a dû être fermé. Si les ateliers et formations restent en mode virtuel pour le moment, les citoyens sont invités à réinvestir les lieux pour sélectionner leurs documents dans les rayons, visiter le Lab et utiliser les espaces individuels d’études. Pour assurer un environnement sécuritaire, les mesures sanitaires doivent être respectées par tous les visiteurs, soit la désinfection des mains à l’arrivée, le port du masque en tout temps et le maintien d’une distanciation physique de deux mètres avec les autres.