Cimetière musulman : la Ville apporte des précisions

La Ville de Vaudreuil-Dorion tient à apporter certaines précisions quant au projet d’aménagement d’un cimetière musulman sur un terrain situé en zone agricole.

  • Tout d’abord, ce projet se réalisera uniquement si la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) accepte la requête du demandeur, soit le propriétaire des lots Les Placements Cadillac. À cet effet, il n’est actuellement pas possible d’y aménager un cimetière.
  • Ce projet a été amorcé voilà presque quatre ans. Une première demande de modification au règlement de zonage de la Ville a été faite en 2016, mais la Ville a exigé des précisions. Ce n’est qu’en 2018 qu’une nouvelle demande de modification de zonage a été à nouveau déposée à la Ville afin de permettre, sur une partie des lots, l’aménagement d’un cimetière musulman. Considérant la présence du cimetière Saint-Jean-Baptiste, sur le lot adjacent, il a été jugé souhaitable par la Ville de consolider ce type d’usage dans un même endroit.
  • Le comité consultatif agricole (comprenant des agriculteurs) et la table régionale d’aménagement de la MRC se disent en accord avec la demande de changement de schéma d’aménagement révisé, schéma qui est sous la responsabilité de la MRC et auquel les règlements d’urbanisme de la Ville se doivent d’être conformes. Cette terre n’a jamais été cultivée et ne présente aucune possibilité de l’être en raison de la topographie et des contraintes présentes sur le terrain.
  • Plusieurs étapes restent à franchir. C’est un projet qui, si les réponses de tous les paliers gouvernementaux sont positives, pourrait voir le jour seulement en 2020.
  • Le seul lien entre le terrain visé pour l’hôpital et celui pour le cimetière musulman est que les deux sont en territoire agricole. Dans le cas de l’hôpital, la CPTAQ et la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) ont déjà rendu leur décision et refusent le dézonage de ce terrain situé en terre agricole. Le gouvernement libéral avait adopté le 28 juin 2018 un décret qui autorisait, pour la réalisation du projet de construction de l’hôpital Vaudreuil-Soulanges, l’utilisation à des fins autres que l’agriculture, le terrain situé sur le boulevard de la Cité-des-Jeunes à proximité des autoroutes 20, 30 et 40 et qui n’a pas connu d’activité agricole depuis au moins 20 ans.